www.madelgaire.be

 

Une épée brandie par le très noble Docteur Prog, sur un fa dièse -" pedal bass ", c'est une image que nous n'oublierons pas.

Une heure vient de passer, si vite, trop vite.. Nous quittons la scène, heureux (et fiers) d'avoir foulé les planches du Spirit of 66… La Convention 2005 est lancée et nous savons que les autres bands vont offrir au public des prestations puissantes, riches pour un long WE 100% prog !

Décrire les concerts risque d'être partial, subjectif, passionné… Je dirai simplement que la qualité était au rendez vous et que chaque formation a impeccablement livré un show sans faille…Bien sûr, nous avons nos préférences et nos coups de cœur mais il faut avant tout préciser que le climat qui régnait tant dans la salle qu'en coulisse respirait le respect et la convivialité. Il est assez inhabituel de voir les différents groupes assister aux concerts des autres, mais au Spirit, il était facile d'approcher Quidam, Ex Vagus, Riverside ou Focus sans complexe ni distance artificielle.

Arrivés le vendredi, l'accueil organisé par la bande de Progrésiste a dépassé nos espérances. Et même s'ils sont tous un peu frappés, ils n'en restent pas moins attentifs aux besoins des groupes, soucieux de leur confort physique et moral… Le repas partagé avec Ex Vagus a tourné au banquet gaulois et il était de plus en plus difficile de savoir dans quel groupe nous étions réellement. La soirée qui s'est perdue tard dans la nuit n'a pas altéré l'énergie ambiante ni l'aura d'un tel événement.

Ensuite, un sound check rapide et efficace -Francis et son équipe n'arrêtent pas un seul instant-, un son inimitable, un public d'emblée nombreux et attentif, un équipe de vidéastes discrète mais parfois tellement proche des doigts que ça vous fait craindre le moindre écart de justesse, les amis qui vous congratulent, le Chevalier Blanc…et c'est parti ! Madelgaire entre en scène, pour la première fois à Verviers, comme un rêve d'enfant. La suite ? Si vous y étiez, vous savez déjà, et pour les autres demandez autour de vous…Et nous ? Si on nous le demande, on revient tout de suite !

Les remerciements vont avant tout à celles et ceux qui ont fait le déplacement, à toute l'équipe de Progrésiste, et à celle du Spirit of 66 sans qui rien ne serait possible.

Et pour conclure, un scoop ! L'enregistrement de l'album est en marche …

Dom de Madelgaire

Set list de Madelgaire : Regrets, Vae Victis, Les murs sont le désir, Dame Brume, Madelgaire, Evocation

 


www.xave.com/users/exvagus/

 

Chers amis du Resisting Spirit Of the Prog,

Les mots et les phrases qui vont former cette lettre ont commencé à s'assembler dès que j'ai rencontré le premier Progrésistien de la tribu : Jean-Marc, qui nous attendait, fébrile, à l'entrée du camping lors de notre arrivée… Immédiatement, l'incontournable impersonnalité de nos nombreux échanges d 'e-mails s'est transformée en une chaleur humaine aussi réciproque que stimulante pour les trois jours que nous allions vivre ensemble.

Puis se fût la rencontre avec Denis, Patricia (épouse de Jean-Marc qui ne résiste pas au Prog…), Piéro et Gilles (médecin malgré Louis [nota 1] ), puis Dominique, Alain et Fred. Ce " troupeau " de bêtes de prog (je fais là référence à leur grande connaissances en la matière), sortes d'extra-terrestres mettant tout en œuvre pour maintenir ce genre au rang qui lui est du, ont fini d'asseoir ma conviction tout juste naissante : Ex-Vagus venait de débarquer chez les fous, mais pas des dangereux, non non, des doux dingues comme l'humanité n'en produit presque plus. Dans le genre acharnés mélodiques, passionnés sans bémols, jusqu'au-boutistes majeurs, sorte d'ad-lib de l'arrangement, formant une tribu vivant en harmonie dans un parfait accord…

L'accueil de Progrésiste pour les musiciens qu'ils ont invités à se produire pour leur Convention annuelle, le feu qui se lit dans leurs regards, la plaisir qu'ils se refusent à dissimuler et leur humeur si " riante " [nota 2] donne un ensemble détonant d'optimisme à toute personne qui les approche.

Quant à Francis Géron, grand maître du Spirit Of 66, quel honneur de serrer la main à ce monument de la musique européenne ! Combien sont-ils à déployer autant d'énergie pour permettre au spectacle vivant de vivre, justement ? Et de plus en affirmant la raison d'être des lieux de diffusion : prendre des risques en programmant " aussi " des musiciens autres que des têtes d'affiche. Spectateurs et artistes, à nous de défendre ce lieu avec autant de détermination que Francis " Ekwé " [nota 3] Géron.

Je ne vous parle pas du bonheur de fouler les planches d'une telle scène pour Ex-Vagus, ni de l'honneur d'être invités à participer à la Convention 2005 de Progrésiste, pas plus que de la bouffée de chaleur humaine que nous a renvoyé le public présent. Non, je ne vous en parle pas… Pas plus d'ailleurs que des " after " à quasi 20 dans un mobile-home prévu pour 5, autour de quelques caisses de Chimay Bleue [nota 4].

Je n'écrirai aucun mot pour dire à quel point tous les membres de Ex-Vagus sont heureux d'avoir participé à cette Convention. Aucun mot ne pourrait d'ailleurs décrire assez précisément le plaisir d'avoir -enfin- rencontré l'équipe de Progresiste ainsi de Francis " Ekwé " [de nouveau nota 3].

Je ne dirai pas non plus combien il a été difficile pour nous de redescendre au niveau du sol terrestre après une si belle aventure… Il m'a fallu 4 jours avant de pouvoir prendre ma souris et vous écrire cela…

Soyez toutes et tous remerciés au plus profond de notre amitié pour ce quu vous faites pour le prog, et que l'avenir de Progrésiste rende jalouse l'éternité.

A toujours et bien plus !

Dominique  BARBOYON / clavier de Ex-Vagus

Nota 1 >
prononcez " lui " si vous êtes français… Explication : en belge, tous les " u " sont précédés d'un " o ". Ce qui donne par exemple " il est ouite heure ", " tiens, voilà la plouie " ou bien encore " j'ai pris une couite à la Chimay Bleue "

Nota 2 >
 " riant " en français signifie " bièsse " en belge. Un biesse est un personnage drolatique insensible au ridicule. Exemple : " qui est ce bièsse qui, sur scène, brandit un glaive à la fin du concert de Madelgaire ? ".

Nota 3 >
 " Ekwé " en belge signifie " ou bien " en franco-grenoblois, sorte d'onomatopée récurrente ponctuant les interventions microphoniques de Francis Géron, principalement entendues à la fin des concerts… Traduction littérale de " Ekwé " : " serait-ce un effet de votre bonté, chers musiciens qui venez de terminer votre set, de nous chatoyer une fois de plus les osselets d'un passage musical dont vous avez le secret. Ceci, bien entendu, si cela contente le plaisir de vos saltimbanques personnes. N'oyez-vous point votre public qui acquiesce à ma requête ? "

Nota 4 >
 " Chimay Bleue " : breuvage tout aussi belge que houblonneux. Contenu dans un récipient de verre très large à sa base et peu haut. Boisson rendant tout consommateur très " riant " et finissant par beugler " ékwé ou bien ? " tard dans la " nouit "… [ voir nota 2, 3 et 1]
Après trois soirée mobile-hommiennes d'après concert, la Chimay Bleue a donné naissance au tout nouveau smiley ci-dessous… Peut-être sera-t-il un jour le signe de ralliement de la Gaie Prog qu'a promis d'organiser bientôt l'ami Piero!

 


www.quidam.pl

When we learnt that we would play in Spirit of 66 again, we were very pleased for many reasons.

Firstly, we have already played there three times and every time response of the audience perfect and unforgettable, due to which gigs were amazing for us.

When we are asked about the best gigs ever, we always say SPIRIT OF 66, really!!!

Apart from the audience, crucial issue is Francis and his very careful ear, thanks to him it is very comfortable to play on the stage.

As far as festival is concerned, I could say shortly - I envy you that you have such festival.
I regret a lot that in Poland we do not have something like this. There were some attempts to organize such event but sooner or later everything went in vain.

Festival like yours, is a great thing not only for listeners, who have an opportunity to listen and watch very often different bands - so everyone finds something for him/her self , but also for us performers it is great fun and experience to meet bigger audience and listen to bands from other countries. And it is always good to learn from others, especially when you have an opportunity to play with such great band like FOCUS.

As far as organization goes, I have no questions, Everything was perfect!!! We were very pleased about so "hot response". Frankly it was our second such serious gig in new line-up, and first in place which has been visited so many times by us. I t was big unknown how our "new" incarnation would be responded. But we think it was ok.

Thank You one more time for your invitation.

Zbyszek

 


www.knightarea.com/

Impressions Knight Area at the Prog-résiste festival 2005, Spirit of '66

Soon after I became roadie and merchandise-guy for Knight Area, the band was invited to perform at the Prog-résiste festival in Verviers. So it was one of the very first times I was going along as a Knight Area crew member. This happened to be the first gig abroad after their awesome concert at NEARfest 2005 USA. Looking back on this event in Belgium, I can honestly say it was a great experience.

After a couple of hours driving we arrived at the so-called 'Europe's prog-temple'. One of the first remarkable things I saw was the intimate, pleasant atmosphere in the Spirit of '66. Probably this was because of the modest stage/hall and the extensive use of dark brown wood in the interior of the venue. I personally prefer the smaller venue's like this, where it's easier for a band to really communicate with the audience.

Since the festival didn't already started when it was time to install our stuff, it was comfortably calm, so we didn't have to rush things. After I was done helping the band installing their setup, I decided to install my own merchandise-table on de balcony.

Within no-time I heard Francis put together a wonderful wall of sound and after that I had high expectations. And during the concert (which I, luckily enough, was able to experience just among the audience) I was pleased to see the a lot of people where having a great time.

Although I heart Knight Area's set many times, I didn't get bored at all. And for me, it was the first time seeing an audience clap hands in a 7/8 time signature! The band received very positive responses. After the show I had to go upstairs again to sell as much stuff as I could (which is to me, after a show, more fun than lifting heavy things like our other roadie does). I have to apologize to the people on the stairs on which I accidentally bumped up during my way up (I couldn't see very much in the dark!).

Later on, I met a lot of people, sold more CD's and T-shirts than at any gig before. Too bad my French language isn't very good, so I couldn't really communicate with a lot of people. Because of the band's busy schedule, it soon was time to leave again. I didn't really like the fact I wasn't going to see Riverside, but I had no choice. But we did met the guys of Riverside, which seemed to me very nice chaps. That was about it. For me, and I'm sure I'm not the only one, it was a great experience.

Christiaan de Stack
(age 17, who said there are no younger people into prog…?)
Roadie & merchandise Knight Area

 


www.zuffantiprojects.com/mascheraweb/

Il y a trois ans de cela, dans un coin d'Europe, nous avons découvert un petit pays et une petite ville appelée Verviers. En ce petit pays, il y a un groupe de personnes assez cinglés qui suivent toutes nos productions musicales avec passion. Parmi ces fous, se distinguent deux de nos chers amis, Gilles Arend et Piero Romainvaille, ainsi que le mythique Francis Geron, patron du magnifique Spirit of 66.

Nous, en Italie, nous n'avons pas de salle aussi jolie, un endroit où l'on peut découvrir et écouter du bon rock progressif, mais surtout, nous n'avons pas un tel public, aussi sympathique, aussi fou et démonstratif, sautant, dansant et chantant sur tous nos morceaux( en italien !).

C'est sous d'aussi heureux auspices que nous avons été honoré, cette année, d'avoir été invités à participer à la convention annuelle de Prog-Résiste, et à nouveau, cela fut proprement magique ! Au début, nous n'étions pas très surs de nous, parce que notre joueur de clavier Agostino ne pouvait être présent (pour des raisons matrimoniales et autres voyages de noces). Nous aurions pu renoncer à l'invitation mais nous avons, au contraire, décidé de faire répétition sur répétition afin de permettre à notre chanteur Alessandro de jouer toutes les parties de clavier, en plus du chant. Nous savions parfaitement que cela en vaudrait largement la peine !

La tension était immense au moment d'emprunter les escaliers pour monter sur scène: comment se déroulerait ce concert, avec cette formation absolument inédite? Le public saurait-il apprécier en lieu et place de l'expressif " Corvaglia " , un autre Alessandro, assis et concentré sur ses sons de clavier ?

Et bien Oui ! Alessandro a donné tout le meilleur de lui-même et après quelques morceaux, nous étions parfaitement détendus et rassurés. Ceci étant aussi du au fait que le public semblait attentif et communicatif. Effectivement, vous nous avez accompagné avec passion durant tout le concert, afin de nous faire comprendre que vous étiez avec nous, que vous " mouilliez " pour nous ! Ceci s'est produit sur la scène, nous l'avons senti, et nous vous en avons remercié avec toute l'énergie que nous pouvions en ressortir. Et c'est heureux et comblés que nous sommes sortis de scène.

Un immense merci à toute l'équipe, particulièrement à nos amis Piero & Gilles, de ma part et de la part de tout le groupe, pour nous avoir invités, pour avoir cru en nous, et pour nous avoir offert tant de magnifiques émotions. Nous espérons revenir très bientôt et retrouver de plus en plus de personnes qui aiment notre musique afin de pouvoir nous retrouver ensemble pour faire la fête !

Fabio Zuffanti

 


www.riverside.art.pl

When we performed for the first time in Spirit of 66, which was during our European tour in April 2005, we gave our first foreign interview there. "Wow, what marvellous people," we thought.

When we were on stage of Spirit of 66, we said, "wow, what a great place!" and when we heard the audience's reaction to our music, "what a fantastic audience!"

We could but jump with joy at the news that we're going to perform in that place again for the Prog-résiste Convention, and we will be able to meet our friends once more!

I could go on and on about the warm welcome, the friendly atmosphere and the perfect organization, but everyone who's been there knows that. For us, it was an honour to perform in Spirit of 66.

We'd like to thank the audience and the fantastic crew of Prog-résiste.

Let me just add that I turned 30 on that day, and, as they say, life only begins when you're 30, so it turns out that my life has started with Prog-résiste Convention Festival! :)))))

I wish you all the best !!!

Mariusz & Riverside